SAISON 2020-2021

NOTRE DEMARCHE​

Menés par Emanuel Campo et Marion Chobert, nos projets d'écriture participative peuvent être proposés dans différents contextes. Ils ont jusqu'ici été expérimentés dans des structures de la Protection Judiciaire pour la Jeunesse (Centre Éducatif Fermé, Quartier Mineurs), pour le dispositif Relais d'un collège et sur le campus de Dijon auprès d'étudiants volontaires. 

Les deux artistes proposent à la fois la co-écriture de textes instantanés selon l'inspiration du moment, et des entretiens retranscrits ensuite à l'écrit. 

La particularité de notre démarche réside dans le fait que nous ne menons pas des ateliers d’écriture et d’expression qui aboutiraient à un montage d’écrits et de paroles laissés tels quels. Nous les sélectionnons, les affinons, les précisons, les « mettons debout ». Ces libertés prises avec les productions des "écrivants" sont réalisées dans la volonté de créer un texte collectif fort et exigeant, réalisé toujours dans le souci que chacun s’y reconnaisse et puisse être surpris par la dimension que peut prendre ses dires ou ses écrits.

Un recueil est par la suite composé puis édité sous la forme d'un livre et peut faire l'objet d'une création sonore créée par Vendôme Uhl, compositeur. 

 

Campus de Dijon | Avec le Théâtre Mansart et le collectif De bas étages  

MARS 2021

Festival Ici & Là, CROUS de Dijon

Les 23 et 31 mars 2021, Emanuel Campo et Marion Chobert s'installent sur une place de parking, devant l'entrée du restaurant universitaire. Toute la journée, une permanence de poésie et de parole est proposée aux étudiants. Emanuel Campo, poète, co-écrit en une dizaine de minutes un poème avec le participant qui repart ensuite avec l'impression de son texte. A la table d'à côté, Marion Chobert propose un temps libre de parole axé sur les conditions actuelles des étudiants, en pleine crise sanitaire. Les entretiens qu'elle donne sont tapés à l'ordinateur dans le même temps et retravaillés ensuite. 

A l'issue de chaque tête-à-tête avec les deux artistes, chaque participant peut alors choisir une phrase et un emplacement sur le campus où celle-ci pourra être inscrite par Morgane Poillot et Elsa Moreau du collectif De bas étages

Peu à peu, à mesure que les textes s'inventent, bitume et escaliers se recouvrent de mots inscrits avec une peinture éphémère.

Un recueil de l'ensemble des textes et entretien est en cours de conception. 

Maison d'arrêt de Dijon | Avec la Protection Judiciaire pour la Jeunesse

OCTOBRE 2020

Écriture de la pièce Quartier Mineurs, échos des cellotes par les adolescents incarcérés. 

Conception : Emanuel Campo et Marion Chobert

Mise en page et édition : les Editions du Bon Pied

Livre tiré à 100 exemplaires numérotés 

En partenariat avec la Protection Judiciaire pour la Jeunesse. 

AOÛT 2020

Écriture du recueil Tête à Tête co-écrit par les adolescents incarcérés.

Conception : Emanuel Campo et Marion Chobert

Mise en page et édition : les Éditions du Bon Pied

Livre tiré à 100 exemplaires numérotés 

En partenariat avec la Protection Judiciaire pour la Jeunesse. 

Dispositif Relais du collège Marcelle Pardé | Un projet de la Minoterie à Dijon

MARS 2021

Courir en marchant, recueil de textes écrits par les adolescents accueillis dans le dispositif Relais (décrochage scolaire) du collège Marcelle Pardé à Dijon.

Centre Educatif Fermé de Châtillon-sur-Seine | Un projet de la Minoterie à Dijon, avec la Protection Judiciaire pour la Jeunesse

FEVRIER 2021

C'est pas fait pour moi, création radiophonique à partir de textes écrits et enregistrés par les jeunes placés au Centre Éducatif Fermé. 

Suivi artistique : Emanuel Campo et Marion Chobert

Création musicale : Vendôme Uhl